Les exercices de contrôle de l’éjaculation

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quelle soit primaire ou secondaire, l’éjaculation prématurée est rarement une cause d’ordre physique. C’est á dire, que l’homme se retrouve face á ce trouble de l éjaculation systématiquement á chaque rapport ou qu’il intervient alors que l’homme n’avait jamais connu de problèmes auparavant, les causes sont essentiellement d’origine psycho-comportementale.

Les ejaculations precoces arrivent très souvent lors des premières expériences sexuelles. En effet, certaines situations tels que le stress, l’angoisse..Créent une tension nerveuse faisant que l’homme perd le contrôle sur ses éjaculations.

Comment retarder une éjaculation ?

Pour soigner l’éjaculation prématurée, le premier pas serait de réussir à diffuser l’excitation à tout l’ensemble de son corps et non uniquement de la concentrer sur le sexe.
Il faut apprendre à repérer les sensations qui annoncent la venue de l’orgasme dans le but de prévoir le moment de l’éjaculation et savoir faire baisser l’excitation.

Un bon exercice pour y arriver serait, lors des préliminaires, la femme devra stimuler toutes les parties du corps de son partenaire, sauf le sexe, afin de diffuser l’excitation à travers tout le corps. Dés que l’homme perçoit les sensations qui annoncent l’orgasme, c’est le moment de baisser l’excitation et faire une pause de quelques minutes.

Pour ce qui est de pendant l’acte sexuel, C’est le même exercice : Arrêter tout mouvement avant la venue de l’orgasme puis diminuer l’excitation avant de reprendre l’acte. Cet apprentissage peut se faire seul, ou mieux, en couple.

Il faut savoir également que le fait de laisser les rapports sexuels s’espacer fait que le corps accumule de l’énergie sexuelle, qu’il déchargera á la moindre stimulation sexuelle, entrainant l’éjaculation précoce; faire l’amour régulièrement est le meilleur moyen pour l’éjaculateur précoce d’apprendre à apprivoiser son excitation sexuelle.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »